Actualités

07
déc.
2011

La clé d'un bon référencement : un contenu éditorial original et renouvelé

La clé d'un bon référencement : un contenu éditorial original et renouvelé

Avec l'accroissement très rapide d'internet, et l'apparition de milliers de nouvelles pages chaque jour sur le web, il est devenu difficile de faire venir les internautes sur son site internet... Cela est devenu un vrai métier... et un vrai business.

Il existe de nombreuses méthodes et théories pour améliorer le référencement d'un site web...

 

Rappels

On parle de SEO (Search Engine Optimization) pour optimiser des sites et les rendre plus visibles dans les moteurs de recherche (référencement naturel). Ou de SEA (Search Engine Advertising) pour la publicité ciblée (liens sponsorisés dans les moteurs de recherche). L'ensemble de deux forment le SEM (Search Engine Marketing).

Stratégies de référencement

Il existe de nombreuses méthodes et théories pour améliorer le référencement d'un site web.

Mais comme tout le monde applique plus ou moins les mêmes recettes, il est de plus en plus difficile de se démarquer suffisamment. Nous n'allons pas passer en revue ces méthodes, des milliers de pages en parlent sur le web. Sachez que cela évolue très rapidement, et que les algorithmes des moteurs de recherche évoluent aussi en permanence pour déjouer ces astuces.

Par exemple, au premier trimestre 2011, Google a mis en place "Google Panda", qui modifie les algorithmes de classement des sites web. Le but de Panda est de dévaloriser les sites à faible valeur éditoriale, principalement les annuaires, les sites générés automatiquement qui recopient le contenu d'autres sites, et les sites ne contenant presque que des publicités. Cela a modifié le classement (ranking) de 12% des sites à travers le monde. Certains sites ont été très affectés, comme le comparateur de prix Twenga, qui après 3 semaines de Google Panda, avait perdu la moitié de sa visibilité. Au point qu'ils ont du licencier 50 personnes... les premières victimes des moteurs de recherche...

Comment fonctionne le référencement ?

Initialement le référencement était basé sur des mots-clés déclarés dans une balise spéciale en début des fichiers HTML (les pages web). Ainsi chaque page web indiquait aux moteurs de recherche les mots-clés devant la mettre en valeur dans les résultats de recherche. Cela a très vite généré des abus, beaucoup de pages web utilisant des mots-clés populaires, alors que leur contenu parlait de tout autre chose... Pour les utilisateurs des moteurs de recherche, cela représentait une véritable pollution. Les moteurs de recherche ont vite abandonné ces "keywords" pour analyser par eux-même le contenu des pages web, et trouver seuls les mot-clés pertinents. Il n'est plus possible de tromper les moteurs de recherche en déclarant des mots-clés populaires qui n'ont aucun rapportt avec le contenu de la page !

Google Search s'est démarqué des autres moteurs en introduisant la notion de Page Rank (PR) qui correspond (de façon très schématique) à un classement des sites selon le nombre de liens qui y mènent - ce qu'on appelle les backlinks. Le nombre de liens n'est pas tout, Google regarde aussi le Page Rank des sites proposant ces liens. Là aussi des astuces ont été trouvées pour augmenter son Page Rank et donc sa place dans les résultats de recherche.

La vraie bataille se fait désormais sur le contenu éditorial de la page web. Pour être bien notée, une page web doit contenir un vrai article parlant de sujets intéressants. Et en plus, votre page web doit être la seule à traiter ce sujet, ou à le traiter de cette façon-là. Google Search possède des algorithmes qui permettent de détecter des similarités entre des pages web (y compris sur des noms de domaines différents). Le copier-coller est donc à bannir ! Si les règles semblent se durcir, c'est pour améliorer le service rendu aux internautes: lorsqu'on effectue une recherche, on a envie de trouver le bon site rapidement, et on n'aime pas être pollué par des sites bidons.

Les réseaux sociaux peuvent aider au bon référencement d'une page, en lui rajoutant des backlinks et en lui procurant du trafic. Lorsqu'un internaute clique sur "I Like" de Facebook, ou Tweet un article, ou donne un "+1" (réseau social "Google Plus"), cela rajoute des liens vers la page, et lui amène du trafic.

Avec le lancement de  "Google Plus", Google fait encore mieux que ses concurrents: il s'en sert pour permettre de noter les sites web directement depuis la page de Google Search. Il est clair que ces "+1" attribués par les internautes vont donner plus de poids aux sites concernés dans les résultats...

Et pour obtenir ces fameux votes "+1", il faut plaire aux internautes, et donc leur proposer un contenu intéressant ! La boucle est bouclée, les moteurs de recherches s'en remettent aux internautes eux-même pour classer les sites. On parle alors de SMO (Social Media Optimization).

Conclusion

Méfiez-vous des prestataires "experts en référencement" qui vous garantissent de "figurer en première page de Google". Cela ne veut rien dire: il faut définir sur quels mots-clés vous voulez améliorer votre position, et hormis quelques règles techniques à respecter, le principal moyen de bien classer votre site et d'y mettre du contenu intéressant, original, et renouvelé régulièrement.

Et en tant qu'internaute, n'hésitez donc pas à donner votre avis, à attribuer un "+1" ou un "I like" aux pages web que vous avez trouvé intéressantes, vous aiderez à les mettre en avant et contribuerez ainsi à améliorer la qualité de l'internet visible.

 

© 2007-2022 Xooloop.fr :: Mentions légales :: Site v3 :: Motorisé par Xooloop CMS v3.6.1